Catégorie : Actualités

Apprendre l’occitan en Calandreta

Merci à J. Papa engagé de la Calandreta pour ce texte.

a, c’est apprendre la langue du pays, une langue vernaculaire qui vous relie à l’ensemble de l’arc latin, la langue autochtone qui sert à désigner toutes les choses de la vie, le nom des fleurs, des lieux, les sentiments…

C’est aussi faire le pari d’une France multiculturelle pour demain, une France ainsi colorée par ses différentes cultures et langues.

A travers l’immersion linguistique, les calandrons sont ainsi confrontés très tôt à l’altérité et au bilinguisme. Cela enrichit profondément leur façon de voir le monde, et facilite grandement la compréhension et l’apprentissage d’autres langues.

L’occitan leur permet également de mieux s’intégrer dans leur lieux de vie, de le faire sien dans tout ce qu’il peut avoir de plus vivant et inclusif : sa culture.

UKRAINE : 29 000 crimes de guerre, 16 000 enfants enlevés …

En février 2014, suite au refus de l’ex-président de l’Ukraine d’engager un rapprochement avec l’Union Européenne, une révolution populaire a poussé le gouvernement à démissionner et à fuir en Russie.

Un mois plus tard, la Russie commençait la guerre contre l’Ukraine en annexant la presqu’île de Crimée et en soutenant les séparatistes pro-russes dans les régions ukrainiennes de Donetsk et Luhansk.

Le 24 février 2022 la Russie a entrepris une invasion à grande échelle et frappé tout le territoire de l’Ukraine.
La guerre dure désormais depuis 10 ans.

Les conséquences de l’invasion sont désastreuses.

L’ONU a recensé plus de 9 700 civils tués en 18 mois, dont plus de 500 enfants, et près de 18 000 blessés.

Début 2024, environ 4,2 millions d’Ukrainiens sont réfugiés dans les pays de l’Union Européenne. La France accueille 65 000 personnes. L’Allemagne et la Pologne, plus d’1 million chacune.

Selon le bureau du procureur ukrainien, 29 000 crimes de guerre ont été commis par les soldats russes : attaques aveugles contre les zones civiles, massacres de civils, viols et violences sexuelles, enlèvements et tortures, déportations. D’après les ONG, plus de 16 000 enfants ont été enlevés et transférés en Russie depuis mars 2022.
Les crimes commis à Boutcha, Irpin et Hostomel resteront gravés dans la mémoire des Ukrainiens…

Afin de commémorer cette journée, nous vous convions à participer à nos événements

Une délégation de la liste Écologie Positive et Territoires sera présente au salon international de l’agriculture

Communiqué de presse

Une délégation de la liste Écologie Positive et Territoires avec sa tête de liste Yann WHERHLING et le n°3 représentant de la Fédération des Pays Unis Jean-Luc DAVEZAC, sera présente au salon international de l’agriculture!

Rendez-vous est pris avec des représentants des petits agriculteurs et syndicats de l’agriculture durable.

#europeennes2024 #SIA2024

#ecologiepositiveterritoires

https://www.ecologiepositiveetterritoires.eu/agenda/

La Fédération des Pays Unis salue l’annonce de Gabriel Attal et attend des actes concrets

La Fédération des Pays Unis salue l’annonce de Gabriel Attal de recourir à la Différenciation et à l’Autonomie des territoires, et attend des actes concrets.

Dans son Discours de Politique Générale ce 30 janvier, le Premier Ministre Gabriel Attal a annoncé « le recours à la Différenciation et à l’adaptation des normes”. Il a ajouté que le gouvernement français allait trouver « un chemin pour une autonomie de la Corse dans la République française ». La Fédération des Pays Unis salue cette volonté affichée de mettre en œuvre l’Autonomie des pays qui composent l’Hexagone, et la Différenciation qui y est indissociable. C’est la seule voie qui permettra de sortir de l’inefficacité sclérosante du centralisme actuel.

Est-ce enfin l’arrivée du « Pacte girondin » qu’Emmanuel Macron avait annoncé en 2017, avant de l’enterrer sans autre forme de procès ? La FPU sera attentive à la mise en application effective de cette volonté affichée. Elle attend des actes concrets prouvant cette volonté. La FPU rappelle que cette autonomie ne pourra fonctionner qu’avec de vrais territoires cohérents, et non des régions artificielles comme le Grand Est ou les Pays de la Loire.

Gabriel Attal s’est dit “à l’écoute des élus locaux” dans son discours de Politique Générale. Il est essentiel que les élus locaux et régionaux sortent de leurs effets d’annonce ambigus actuels et s’emparent de cette volonté affichée du gouvernement pour être acteurs et force de propositions. La FPU rappelle que l’autonomie n’est pas la simple décentralisation, ce sont des compétences de plein exercice et un pouvoir normatif. Nos peuples veulent l’autonomie, les élus doivent traduire cette volonté en actes.

Mathieu Guihard, porte-parole de la FPU.

Actualités de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires Langues minoritaires en Roumanie

Langues minoritaires en Roumanie : un soutien important dans l’éducation, mais le seuil requis pour une utilisation dans l’administration est trop élevé

Strasbourg, 14.09.2023 – Un rapport publié aujourd’hui par le Comité d’experts qui assure le suivi de la mise en œuvre de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires du Conseil de l’Europe reconnaît que la Roumanie dispose d’un cadre juridique solide et de politiques de protection des langues minoritaires, notamment dans l’éducation, mais regrette que le seuil requis pour une utilisation de la langue dans l’administration soit trop élevé.

La Charte européenne des langues régionales ou minoritaires s’applique à 20 langues en Roumanie. Dix langues (allemand, bulgare, croate, hongrois, russe, serbe, slovaque, tchèque, turc et ukrainien) bénéficient d’une protection plus élevée depuis que la Roumanie a pris des engagements supplémentaires pour les promouvoir dans la vie publique, notamment en ce qui concerne leur utilisation dans l’éducation, la justice, l’administration, les médias, la vie économique et sociale, la culture et les échanges transfrontaliers. La Charte protège aussi l’albanais, l’arménien, le grec, l’italien, le macédonien, le polonais, le romani, le ruthène, le tatar et le yiddish.

Le système roumain de protection des langues minoritaires affiche des bonnes pratiques à de nombreux égards, souligne le Comité d’experts. La Constitution ainsi que certaines lois spécifiques établissent un cadre général de protection, et un soutien financier important est accordé à 19 organisations de minorités nationales pour la promotion de leur culture et de leurs langues.

Le Comité d’experts indique toutefois que le seuil de 20 % fixé par la législation interne pour l’utilisation des langues minoritaires dans l’administration est trop élevé et fait part de sa préoccupation à cet égard, précisant qu’une application stricte priverait les locuteurs de langues minoritaires de la pleine protection de la Charte. Le Comité d’experts invite les autorités à prendre en considération les résultats du recensement de 2021, qui a révélé une diminution de la population des minorités nationales, comme un simple indicateur parmi d’autres.

Eu égard au fait que le romani est la langue maternelle d’au moins 199 000 personnes dans le pays et compte un nombre de locuteurs bien supérieur, le Comité d’experts recommande aux autorités roumaines de continuer à promouvoir la présence de cette langue dans la vie publique, en particulier dans l’éducation.

L’allemand et le hongrois bénéficient d’une situation très favorable dans l’éducation, mais le rapport invite toutefois les autorités à remédier sans tarder à la pénurie d’enseignants – qui touche aussi sérieusement l’enseignement du tchèque et du romani –, notamment en mettant en place des mesures incitatives pour rendre la profession plus attrayante.

En ce qui concerne l’utilisation de certaines langues minoritaires dans les procédures judiciaires, le Comité d’experts regrette que, dans les procédures civiles et administratives, les personnes qui présentent des documents dans une langue minoritaire doivent prendre à leur charge les frais additionnels de traduction, ce qui est contraire aux dispositions de la Charte.

Enfin, le rapport se félicite de l’offre importante et complète d’activités culturelles dans les langues minoritaires, d’une offre satisfaisante d’émissions de radio, mais également que la télévision roumaine propose des programmes spécifiques en hongrois, en allemand et dans d’autres langues minoritaires.

Le troisième rapport d’évaluation du Comité d’experts de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires se fonde sur les informations communiquées par des sources gouvernementales et non gouvernementales, notamment celles obtenues lors de la visite en Roumanie effectuée par le Comité en février 2023.

Un résumé en roumain du rapport est également disponible.

Café Òc en Périgord

Per platussar, per chantar, se rencontrer et passer un bon moment

Rendez – vous dans les cafés Òc près de chez vous !

Café Òc de Legulhac de Cercles

LEGUILLAC DE CERCLE – Café associatif

2ème mardi de chaque mois de 19h à 22h

PIGEASSOU Olivier

06 74 30 98 28 olivier.pigeassous@orange.fr

Café Òc de Perigüers – Le Tchatch’oc

PERIGUEUX – Restaurant Le Cocagne – Place Saint Louis

2ème ou 3ème Mardi du mois de 19h à 22h

Thomas Hirondelle et Sébastien Girard

06 71 73 65 36 cafeocperigueux@gmail.com 

Café Òc de Brageirac

BERGERAC – Espace Charpak

• Le 15 mars 2024 • Le 26 avril 2024 de 19h à 20h30

• Le 25 mai 2024  • Le 21 juin 2024 de 19h à 20h30

Gladys Beylat

06 84 17 12 11 g.beylat@laposte.net

Café Òc de Belmont

BEAUMONT DU PERIGORD – Restaurant Chez Claudette rue Foussal

Tous les lundis à 18h30

LASSERRE Patrick

06 86 81 30 98 lasserrepatrick@orange.fr

Café Òc de Bussac – La Sauvatgina

BUSSAC – Salle des fêtes

Les Mardis soir, tous les 15 jours à 19h

Mathieu Pragout et Line Bouthier

06 19 25 23 30 line.bouthier@mailo.com

Café Òc de Sarlat

SARLAT –  Place de la grande Rigaudie – Restaurant “L’endroit”

1er Jeudi du Mois à 20h30

ASCO 

05 53 59 30 11 / 06 07 25 61 19 francis.larenie@orange.fr

Café Òc de Sent Estefe

SAINT – ESTEPHE – Café associatif Le broc’branlant

Tous les mardis (hors vacances scolaires) à 17h30

Jaumeta Beauzetie et/ou Hervé Cocat

07 70 60 85 62 jaumetabeauzetie@yahoo.fr

!! ALERTE ALERTE !!!! SAUVONS NOTRE ÉCOLE !!NON à la fermeture d’une Classe à l’école de Marcorignan (11120)


Suite à une réunion vendredi 09/02/24, veille de vacances, du Comité Social d’Administration qui gère entre autres la carte départementale scolaire, celle-ci a été redessinée et il a été annoncé une fermeture de classe pour la rentrée de Septembre 2024..
Mobilisons-nous !
–> plus d’élèves par classe
–> classes à multiples niveaux
–> réduction des temps individualisés
–> réduction des temps consacrés aux élèves en difficulté
–> difficulté pour les enseignantes d’apporter un vrai enseignement de qualité et un soutien indispensable à nos enfants..
Et j’en passe et j’en oublie..


Ne laissons pas détruire notre école et l’éducation de nos enfants !
La construction des nouveaux lotissements sur le village et les naissances de 2021 doivent compter dans les effectifs pour maintenir nos 6 classes !

21 élèves supplémentaires au moins, des nouveaux logements du village qui ont déjà commencé à être livrés, ne sont pas apparus dans les chiffres prévisionnels des enfants de l’école !!
ALLEZ INSCRIRE ou au moins pré-inscrire vos enfants dès lundi en Mairie de Marcorignan !
Refusons la fermeture pour garantir la réussite à nos enfants et pour défendre un cadre pédagogique stable, serein et épanouissant qu’ils trouvent aujourd’hui à l’école de Marcorignan !
Une action qui fera du bruit va vous être proposée dans les jours qui arrivent..
Ne nous laissons pas faire !
Parlez-en partout, faites des affiches pour coller sur vos voitures et vos fenêtres qui crient en couleur :

MARCORIGNAN : NON À LA FERMETURE DE CLASSE

IMPORTANT :
N’oubliez pas de valider votre signature en cliquant sur la confirmation que vous recevrez par mail de la part de change.org.

Si vous n’avez pas reçu le mail de validation vérifiez bien dans les spams de votre boite Mail.
Chaque signature compte alors partagez au maximum !

Signatures : 364Prochain objectif : 500

364

500

Signatures

Prochain objectif

50 personnes ont signé aujourd’hui

Signez cette pétition

Certaines réponses du formulaire ne sont pas valides

  • Veuillez sélectionner une option

Prénom

Nom de famille

E-mail

Après avoir signé, vérifiez votre boîte mail pour confirmer votre signature. Sinon, cette dernière ne sera pas comptabilisée.

Toulouse, 31000

FranceOui ! Dites-moi si cette pétition est victorieuse et comment je peux en aider d’autresNon. Je ne veux pas être informé.e si cette pétition ou une autre progresse.

Veuillez sélectionner une optionSignez cette pétitionNe pas faire apparaître mes nom et commentaire sur cette pétition

Nous traitons vos renseignements personnels conformément à notre Politique d’utilisation des données et à nos Conditions d’utilisation.

Partagez cette pétition en personne ou ajoutez le code QR aux supports que vous imprimez.

Le point sur la situation en Ukraine

• Retour sur la cérémonie d’hommage aux victimes françaises des attaques terroristes du 7 octobre avec une témoin particulièrement touchée par l’attaque

• Retour sur les actualités de la semaine entre une intrusion dans une école maternelle par un OQTF, Joe Biden qui confond Macron, Mitterrand, la France et l’Allemagne et la future baignade dans la Seine de la Maire de Paris et Emmanuel Macron…