Catégorie : Bastir Occitanie

Réunion publique de Prouvènço Nacioun.

Samedi 24 février a eu lieu la réunion publique de Prouvènço Nacioun.

Stéphane, notre délégué départemental dans le Vaucluse, et Claire son épouse, nous ont aimablement reçu à l’Oustau de la Capello à Maussane-les-Alpilles.

Nous avons pu détailler notre projet et égrener les échéances qui se profilent, à commencer par les élections européennes où nous sommes engagés dans la liste Écologie Positive et Territoires.

Gramaci e osco en tóuti aquéli que se boulegon pèr la Prouvènço.

La poulitico es un mitan mau-san mai acò’s lou soulet biais de chanja li causo.

IL Y A 50 ANS A BARCELONE par JP LAVAL

IL Y A 50 ANS , LE 2 MARS 1974 PUIG ANTICH EXECUTE  A BARCELONE . Militant anarchiste du MIL (Mouvement ibérique de libération), Salvador Puig Antich est arrêté le 25 septembre 1973, quelques mois après l’autodissolution du MIL*. Lors de son arrestation, il est grièvement blessé à la tête. Un inspecteur de police, Francisco Anguas Barragán est tué dans la confusion (sans doute par un autre policier, Salvador n’étant pas en état de tirer). Le 7 janvier 1974**, la peine de mort est néanmoins requise contre le jeune militant, malgré d’évidents vices de forme. Ses camarades, jugés en même temps que lui, sont condamnés : José Luis Pons Llobet à trente ans de prison, son amie Maria-Angustias Mateos Fernandez, lycéenne de 17 ans, à cinq ans de prison. Partout en Europe (et jusqu’en Argentine), les démocrates se mobilisent pour demander leur libération. À Toulouse, des affrontements avec la police ont lieu devant le consulat espagnol. Malgré les nombreuses demandes de grâce, le Conseil des ministres présidé par Franco, ratifie la sentence qui est rapidement exécutée. Pendant ce temps, les médias espagnols s’intéressent au combat de boxe entre Urtain et King Roman…

Puig Antich, âgé de 26 ans, est exécuté par garrot vil (lace étrangleur), à la prison Modelo de Barcelone, le 2 mars 1974 . Puig Antich est l’ultime condamné garrotté par le régime franquiste. L’homme chargé de rédiger sa sentence de mort est Carlos Rey González, aujourd’hui avocat.

Une déclaration d’une des sœurs de Salvador Puig Antich : « Le procès fut une farce en uniforme militaire. Les papiers tombaient des mains des juges, qui s’endormaient. Salvador agonisa pendant vingt minutes. »

            Info d’OC Volèm viure, trabalhar e decidir al país !

Apprendre l’occitan en Calandreta

Merci à J. Papa engagé de la Calandreta pour ce texte.

a, c’est apprendre la langue du pays, une langue vernaculaire qui vous relie à l’ensemble de l’arc latin, la langue autochtone qui sert à désigner toutes les choses de la vie, le nom des fleurs, des lieux, les sentiments…

C’est aussi faire le pari d’une France multiculturelle pour demain, une France ainsi colorée par ses différentes cultures et langues.

A travers l’immersion linguistique, les calandrons sont ainsi confrontés très tôt à l’altérité et au bilinguisme. Cela enrichit profondément leur façon de voir le monde, et facilite grandement la compréhension et l’apprentissage d’autres langues.

L’occitan leur permet également de mieux s’intégrer dans leur lieux de vie, de le faire sien dans tout ce qu’il peut avoir de plus vivant et inclusif : sa culture.

https://www.helloasso.com/associations/occitanie-pais-nostre/formulaires/1

UKRAINE : 29 000 crimes de guerre, 16 000 enfants enlevés …

En février 2014, suite au refus de l’ex-président de l’Ukraine d’engager un rapprochement avec l’Union Européenne, une révolution populaire a poussé le gouvernement à démissionner et à fuir en Russie.

Un mois plus tard, la Russie commençait la guerre contre l’Ukraine en annexant la presqu’île de Crimée et en soutenant les séparatistes pro-russes dans les régions ukrainiennes de Donetsk et Luhansk.

Le 24 février 2022 la Russie a entrepris une invasion à grande échelle et frappé tout le territoire de l’Ukraine.
La guerre dure désormais depuis 10 ans.

Les conséquences de l’invasion sont désastreuses.

L’ONU a recensé plus de 9 700 civils tués en 18 mois, dont plus de 500 enfants, et près de 18 000 blessés.

Début 2024, environ 4,2 millions d’Ukrainiens sont réfugiés dans les pays de l’Union Européenne. La France accueille 65 000 personnes. L’Allemagne et la Pologne, plus d’1 million chacune.

Selon le bureau du procureur ukrainien, 29 000 crimes de guerre ont été commis par les soldats russes : attaques aveugles contre les zones civiles, massacres de civils, viols et violences sexuelles, enlèvements et tortures, déportations. D’après les ONG, plus de 16 000 enfants ont été enlevés et transférés en Russie depuis mars 2022.
Les crimes commis à Boutcha, Irpin et Hostomel resteront gravés dans la mémoire des Ukrainiens…

Afin de commémorer cette journée, nous vous convions à participer à nos événements

Une délégation de la liste Écologie Positive et Territoires sera présente au salon international de l’agriculture

Communiqué de presse

Une délégation de la liste Écologie Positive et Territoires avec sa tête de liste Yann WHERHLING et le n°3 représentant de la Fédération des Pays Unis Jean-Luc DAVEZAC, sera présente au salon international de l’agriculture!

Rendez-vous est pris avec des représentants des petits agriculteurs et syndicats de l’agriculture durable.

#europeennes2024 #SIA2024

#ecologiepositiveterritoires

https://www.ecologiepositiveetterritoires.eu/agenda/

La Fédération des Pays Unis salue l’annonce de Gabriel Attal et attend des actes concrets

La Fédération des Pays Unis salue l’annonce de Gabriel Attal de recourir à la Différenciation et à l’Autonomie des territoires, et attend des actes concrets.

Dans son Discours de Politique Générale ce 30 janvier, le Premier Ministre Gabriel Attal a annoncé « le recours à la Différenciation et à l’adaptation des normes”. Il a ajouté que le gouvernement français allait trouver « un chemin pour une autonomie de la Corse dans la République française ». La Fédération des Pays Unis salue cette volonté affichée de mettre en œuvre l’Autonomie des pays qui composent l’Hexagone, et la Différenciation qui y est indissociable. C’est la seule voie qui permettra de sortir de l’inefficacité sclérosante du centralisme actuel.

Est-ce enfin l’arrivée du « Pacte girondin » qu’Emmanuel Macron avait annoncé en 2017, avant de l’enterrer sans autre forme de procès ? La FPU sera attentive à la mise en application effective de cette volonté affichée. Elle attend des actes concrets prouvant cette volonté. La FPU rappelle que cette autonomie ne pourra fonctionner qu’avec de vrais territoires cohérents, et non des régions artificielles comme le Grand Est ou les Pays de la Loire.

Gabriel Attal s’est dit “à l’écoute des élus locaux” dans son discours de Politique Générale. Il est essentiel que les élus locaux et régionaux sortent de leurs effets d’annonce ambigus actuels et s’emparent de cette volonté affichée du gouvernement pour être acteurs et force de propositions. La FPU rappelle que l’autonomie n’est pas la simple décentralisation, ce sont des compétences de plein exercice et un pouvoir normatif. Nos peuples veulent l’autonomie, les élus doivent traduire cette volonté en actes.

Mathieu Guihard, porte-parole de la FPU.

Actualités de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires Langues minoritaires en Roumanie

Langues minoritaires en Roumanie : un soutien important dans l’éducation, mais le seuil requis pour une utilisation dans l’administration est trop élevé

Strasbourg, 14.09.2023 – Un rapport publié aujourd’hui par le Comité d’experts qui assure le suivi de la mise en œuvre de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires du Conseil de l’Europe reconnaît que la Roumanie dispose d’un cadre juridique solide et de politiques de protection des langues minoritaires, notamment dans l’éducation, mais regrette que le seuil requis pour une utilisation de la langue dans l’administration soit trop élevé.

La Charte européenne des langues régionales ou minoritaires s’applique à 20 langues en Roumanie. Dix langues (allemand, bulgare, croate, hongrois, russe, serbe, slovaque, tchèque, turc et ukrainien) bénéficient d’une protection plus élevée depuis que la Roumanie a pris des engagements supplémentaires pour les promouvoir dans la vie publique, notamment en ce qui concerne leur utilisation dans l’éducation, la justice, l’administration, les médias, la vie économique et sociale, la culture et les échanges transfrontaliers. La Charte protège aussi l’albanais, l’arménien, le grec, l’italien, le macédonien, le polonais, le romani, le ruthène, le tatar et le yiddish.

Le système roumain de protection des langues minoritaires affiche des bonnes pratiques à de nombreux égards, souligne le Comité d’experts. La Constitution ainsi que certaines lois spécifiques établissent un cadre général de protection, et un soutien financier important est accordé à 19 organisations de minorités nationales pour la promotion de leur culture et de leurs langues.

Le Comité d’experts indique toutefois que le seuil de 20 % fixé par la législation interne pour l’utilisation des langues minoritaires dans l’administration est trop élevé et fait part de sa préoccupation à cet égard, précisant qu’une application stricte priverait les locuteurs de langues minoritaires de la pleine protection de la Charte. Le Comité d’experts invite les autorités à prendre en considération les résultats du recensement de 2021, qui a révélé une diminution de la population des minorités nationales, comme un simple indicateur parmi d’autres.

Eu égard au fait que le romani est la langue maternelle d’au moins 199 000 personnes dans le pays et compte un nombre de locuteurs bien supérieur, le Comité d’experts recommande aux autorités roumaines de continuer à promouvoir la présence de cette langue dans la vie publique, en particulier dans l’éducation.

L’allemand et le hongrois bénéficient d’une situation très favorable dans l’éducation, mais le rapport invite toutefois les autorités à remédier sans tarder à la pénurie d’enseignants – qui touche aussi sérieusement l’enseignement du tchèque et du romani –, notamment en mettant en place des mesures incitatives pour rendre la profession plus attrayante.

En ce qui concerne l’utilisation de certaines langues minoritaires dans les procédures judiciaires, le Comité d’experts regrette que, dans les procédures civiles et administratives, les personnes qui présentent des documents dans une langue minoritaire doivent prendre à leur charge les frais additionnels de traduction, ce qui est contraire aux dispositions de la Charte.

Enfin, le rapport se félicite de l’offre importante et complète d’activités culturelles dans les langues minoritaires, d’une offre satisfaisante d’émissions de radio, mais également que la télévision roumaine propose des programmes spécifiques en hongrois, en allemand et dans d’autres langues minoritaires.

Le troisième rapport d’évaluation du Comité d’experts de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires se fonde sur les informations communiquées par des sources gouvernementales et non gouvernementales, notamment celles obtenues lors de la visite en Roumanie effectuée par le Comité en février 2023.

Un résumé en roumain du rapport est également disponible.

!! ALERTE ALERTE !!!! SAUVONS NOTRE ÉCOLE !!NON à la fermeture d’une Classe à l’école de Marcorignan (11120)


Suite à une réunion vendredi 09/02/24, veille de vacances, du Comité Social d’Administration qui gère entre autres la carte départementale scolaire, celle-ci a été redessinée et il a été annoncé une fermeture de classe pour la rentrée de Septembre 2024..
Mobilisons-nous !
–> plus d’élèves par classe
–> classes à multiples niveaux
–> réduction des temps individualisés
–> réduction des temps consacrés aux élèves en difficulté
–> difficulté pour les enseignantes d’apporter un vrai enseignement de qualité et un soutien indispensable à nos enfants..
Et j’en passe et j’en oublie..


Ne laissons pas détruire notre école et l’éducation de nos enfants !
La construction des nouveaux lotissements sur le village et les naissances de 2021 doivent compter dans les effectifs pour maintenir nos 6 classes !

21 élèves supplémentaires au moins, des nouveaux logements du village qui ont déjà commencé à être livrés, ne sont pas apparus dans les chiffres prévisionnels des enfants de l’école !!
ALLEZ INSCRIRE ou au moins pré-inscrire vos enfants dès lundi en Mairie de Marcorignan !
Refusons la fermeture pour garantir la réussite à nos enfants et pour défendre un cadre pédagogique stable, serein et épanouissant qu’ils trouvent aujourd’hui à l’école de Marcorignan !
Une action qui fera du bruit va vous être proposée dans les jours qui arrivent..
Ne nous laissons pas faire !
Parlez-en partout, faites des affiches pour coller sur vos voitures et vos fenêtres qui crient en couleur :

MARCORIGNAN : NON À LA FERMETURE DE CLASSE

IMPORTANT :
N’oubliez pas de valider votre signature en cliquant sur la confirmation que vous recevrez par mail de la part de change.org.

Si vous n’avez pas reçu le mail de validation vérifiez bien dans les spams de votre boite Mail.
Chaque signature compte alors partagez au maximum !

Signatures : 364Prochain objectif : 500

364

500

Signatures

Prochain objectif

50 personnes ont signé aujourd’hui

Signez cette pétition

Certaines réponses du formulaire ne sont pas valides

  • Veuillez sélectionner une option

Prénom

Nom de famille

E-mail

Après avoir signé, vérifiez votre boîte mail pour confirmer votre signature. Sinon, cette dernière ne sera pas comptabilisée.

Toulouse, 31000

FranceOui ! Dites-moi si cette pétition est victorieuse et comment je peux en aider d’autresNon. Je ne veux pas être informé.e si cette pétition ou une autre progresse.

Veuillez sélectionner une optionSignez cette pétitionNe pas faire apparaître mes nom et commentaire sur cette pétition

Nous traitons vos renseignements personnels conformément à notre Politique d’utilisation des données et à nos Conditions d’utilisation.

Partagez cette pétition en personne ou ajoutez le code QR aux supports que vous imprimez.

Européennes 2024 : Écologie Positive et Territoires conduite par Yann Wehrling soutenue par Corinne Lepage

Jean luc Davezac n°3 représentera l’Occitanie et la Fédération des Pays Unis

Ecologiste, régionaliste et citoyenne Écologie Positive et Territoires est en route pour les Européennes 2024 ! Le 8 février matin au Calife à Paris avait lieu la conférence de presse de lancement   

                              N°1 : Yann Wehrling, conduira la liste Écologie Positive & Territoires, présente les raisons qui ont permis l’émergence de ce rassemblement d’une quinzaine de groupes

SOUTIEN de Corinne Lepage, Ancienne ministre & candidate à la présidentielle, présidente de Cap21, développe des axes essentiels: république et laïcité, crise agricole, lutte contre la corruption, démocratie, territorialisation

N° 2

Chantal Cutajar, Spécialiste de la lutte contre la corruption, représentera Cap21 sur la liste Écologie Positive et Territoires

Pour une Europe des régions

N°3

Jean-Luc Davezac, président de Bastir Occitanie et de la Fédération des Pays_unis, Situe la place de choix des régionalistes dans notre rassemblement @ecoloterr2024. Pour une Europe des régions, le principe de subsidiarité, le respect de territoires capables de se gérer ! 

N°4

Isabelle Jacono Ecologiste de la première heure, initiatrice de groupes de travail à l’Elysée préfigurant le Grenelle de l’Environnement, présidente de France Écologie, affirme la volonté d’une écologie de dialogue, de rassemblement.

La protection du Vivant, principe de subsidiarité, favoriser la démocratie       

N°7

Aloïs Lang-Rousseau, président des Universalistes, Présente les contours de la protection du Vivant dans son ensemble, que le parti défend depuis 1996. Le Trèfle, 1er parti français mettant la protection animasur la scène publique, soutient aussi Écologie Positive et Territoires.

N°9

Jean Tellechea, secrétaire d’EAJ-PNB, Développe notre vision d’une Europe des régions : principe de subsidiarité, nouvelles compétences régionales, coopérations interrégionales économiques et culturelles et préservation de la nature et des zones rurales.   

                                                                                                                                                                 

 N°11

Éric Lafond, président de 100% Citoyens, Conclut sur le sens de l’engagement politique : écarter la professionnalisation pour préférer l’expérience, faciliter les campagnes électorales pour renouveler l’espace politique, favoriser la démocratie. La campagne est lancée, retrouvez nos actualités sur nos réseaux sociaux et sur ce site internet !   

https://www.ecologiepositiveetterritoires.eu/l/retour-en-images-sur-le-         lancement-decologie-positive-territoires/