Informations politiques

Actualités

Marseille ne lui a jamais rendu hommage…..

Le jour où les nazis ont fusillé « Poil de Carotte »

Arrêté à Cassis en 1943, Robert Lynen est à 23 ans le seul acteur à avoir été passé par les armes. L’enfant prodige du cinéma était aussi un Résistant de la première heure.

Je me souviens du jeune acteur Robert Lynen, qui tourna dans Poil de Carotte et dans Carnet de bal et qui mourut au début de la guerre », écrit Georges Perec qui se trompe sur la date. Le blondinet à la tête d’ange qui courait sur la Canebière s’est effacé des mémoires malgré la belle biographie que lui a consacrée François Charles en 2002 *. Son nom est indissociable de Poil de carotte qu’il interpréta en 1932 pour Julien Duvivier. Le petit rouquin aux taches de rousseur reçut à 12 ans une consécration mondiale qui ne le quitta pas. Ce qu’on sait moins c’est le destin tragique de ce vrai résistant de la première heure. C’est le seul acteur français à avoir été passé par les armes pour Résistance. Membre d’Alliance, le réseau de l’Intelligence Service, il est arrêté à Cassis au château de Fontcreuse en 1943, dénoncé par un officier français vendu aux nazis. L’héroïsme côtoie souvent la bassesse.

Le 7 ou 8 février 1943, Robert Lynen est arrêté au château de Fontcreuse avec son amie l’actrice Assia et Robert Vernon son ami irlandais fusillé aussi. « Un jeune acteur devenu terroriste arrêté à Cassis », titre la presse vichyste.

Emmené à la prison de la rue Saint-Pierre à Marseille où il est interrogé, frappé, il est transféré à Fribourg en mai 1943. Entre deux séances de tortures et privé de nourriture, il est jugé les 15 et 16 décembre 1943 avec dix autres compagnons et condamné à mort avec eux pour « espionnage au profit d’une puissance ennemie » par un tribunal militaire. Il croupit à la forteresse de Bruschal près de Karlsruhe. « Robert chante ! Oui on l’entend chanter le soir dans sa cellule », relate un déporté à la Libération. Le 20 janvier 1944, la cour martiale du IIIe Reich confirme la sentence. Poil de Carotte est fusillé avec 13 autres compagnons le 1er avril 1944 sur un champ de tir à Karlsruhe. Il meurt en chantant la Marseillaise et en tenant la main de Jean Danis-Burel. Leurs corps sont jetés dans une fosse.

Le 30 août 1947, la Marseillaise se félicite du rapatriement de son corps. Une cérémonie lui rend hommage aux Invalides le 23 décembre 1947 où la Croix de Guerre lui est remise. Poil de

Carotte est inhumé au carré militaire du cimetière de Gentilly.

Marseille ne lui a jamais rendu hommage…..

IL Y A 50 ANS , LE 2 MARS 1974 PUIG ANTICH EXECUTE  A BARCELONE . Militant anarchiste du MIL […]
En février 2014, suite au refus de l’ex-président de l’Ukraine d’engager un rapprochement avec l’Union Européenne, une révolution populaire a […]
Langues minoritaires en Roumanie : un soutien important dans l’éducation, mais le seuil requis pour une utilisation dans l’administration est […]
Suite à une réunion vendredi 09/02/24, veille de vacances, du Comité Social d’Administration qui gère entre autres la carte départementale […]
Jean luc Davezac n°3 représentera l’Occitanie et la Fédération des Pays Unis Ecologiste, régionaliste et citoyenne Écologie Positive et Territoires est […]
Vous aimez la Provence ?
Vous avez des idées pour la préserver, la promouvoir, la faire avancer et progresser ? Vous voulez vous engager pour […]
Le jour où les nazis ont fusillé « Poil de Carotte » Arrêté à Cassis en 1943, Robert Lynen est […]
Initialement membre du parti socialiste, Jean Luc Davezac, qui a siégé au Conseil municipal de Lisle Joudain (de 2001 à […]
D’enseignant chercheur en informatique industrielle au Brésil (1987 > 2001), avec plusieurs publications en anglais et portugais, à chef de […]
Chronique des intervenants du Colloque par Pais Nostre Jean Pierre LAVAL : grand militant du « viure e trabalhar al país […]
De l’espagnol, du portugais, du catalan ? Tous les passagers du métro marseillais n’ont pas forcément reconnu cette nouvelle langue […]
  ·  Il est insupportable que des représentants à l’Assemblée nationale s’érigent en fossoyeurs des droits de leurs électeurs… La réforme […]
Pages
précédant
  
1    2    3    4    5    6    7    8    9    10    11    12    13    14    
  
suivant