Informations politiques

Actualités

Des bases de collaboration fructueuses sur le long terme

Une rencontre a été organisée 15 mars 2023, à Montpellier entre Jean-Luc Davezac président de la Fédération des Pays Unis (FPU) et de Bastir Occitanie, Alexis Boudaud président de l’Ecologie Autrement et Guillaume Reffay, des mouvements citoyens de transition et de démocratie réelle en Alsace, candidat aux dernières législatives pour l’Ecologie au Centre.

Gouverner c’est prévoir mais sur le temps long et pour les générations futures. Les différentes composantes entendent développer une collaboration sur un échéance de dix à quinze ans avec comme objectifs une complémentarité des territoires, des compétences et des réseaux.

Nous avons relevé les propositions de Guilhaume Reffay

Guillaume Reffay s’ explique : «Nous pouvons transformer la société en n’étant pas dans l’urgence et en prévoyant le coup d’après, peut-être sur deux générations. Nous nous focalisons en premier lieu sur les objectifs communs pour nous entendre sur les différentes étapes tout en respectant le grand rêve de chacun pour que cela tienne».

La recette fédéralisme, écologie, mouvements citoyens avait d’ailleurs déjà été testée une première fois en 2016 avec la création du Mouvement 100%. A l’époque faute de méthode et dans l’urgence cela n’avait pas pu prendre. Les méthodes d’intelligence collective n’étaient pas encore mûres et peu opérationnelles en périodes d’élections, les mouvements étaient pour certains trop jeunes et peu structurés.

Guillaume Reffay s’inspire d’un système de double gouvernance, temps de paix/temps de guerre utilisé chez les peuples nomades qui s’inspiraient de la Nature et des animaux, notamment le loup et qui rend la démocratie réelle opérationnelle. En temps de paix, nous sommes dans l’écoute, le dialogue et l’accueil, la prévention. Le temps de guerre est simplement un système efficient, plus vertical, pour atteindre un objectif où chacun est à son poste et le leader est le compétent de l’instant.

C’est ce qu’il souhaite proposer comme base de collaboration aux mouvements rencontrés aujourd’hui. «Nous sommes tombés d’accord sur des objectifs communs à moyen et long terme, tout en étant d’accord de nous bonifier par nos différences sur le temps court et ainsi apprendre à nous connaître», a t-il relevé.

Les rencontres continuent, la FPU en a programmé pour les mois prochains

De là , après d’autres rencontres dans plusieurs territoires du pays, l’objectif est de continuer à organiser entre toutes les diverses entités des séminaires régionaux, notamment en Bretagne fin du mois de mars et en Lorraine à l’automne 2023 sur proposition de Jean-Luc Davezac Président de la FPU, afin que les militants des différents mouvements se connaissent mieux.

IL Y A 50 ANS , LE 2 MARS 1974 PUIG ANTICH EXECUTE  A BARCELONE . Militant anarchiste du MIL […]
En février 2014, suite au refus de l’ex-président de l’Ukraine d’engager un rapprochement avec l’Union Européenne, une révolution populaire a […]
Langues minoritaires en Roumanie : un soutien important dans l’éducation, mais le seuil requis pour une utilisation dans l’administration est […]
Suite à une réunion vendredi 09/02/24, veille de vacances, du Comité Social d’Administration qui gère entre autres la carte départementale […]
Jean luc Davezac n°3 représentera l’Occitanie et la Fédération des Pays Unis Ecologiste, régionaliste et citoyenne Écologie Positive et Territoires est […]
Vous aimez la Provence ?
Vous avez des idées pour la préserver, la promouvoir, la faire avancer et progresser ? Vous voulez vous engager pour […]
Le jour où les nazis ont fusillé « Poil de Carotte » Arrêté à Cassis en 1943, Robert Lynen est […]
Initialement membre du parti socialiste, Jean Luc Davezac, qui a siégé au Conseil municipal de Lisle Joudain (de 2001 à […]
D’enseignant chercheur en informatique industrielle au Brésil (1987 > 2001), avec plusieurs publications en anglais et portugais, à chef de […]
Chronique des intervenants du Colloque par Pais Nostre Jean Pierre LAVAL : grand militant du « viure e trabalhar al país […]
De l’espagnol, du portugais, du catalan ? Tous les passagers du métro marseillais n’ont pas forcément reconnu cette nouvelle langue […]
  ·  Il est insupportable que des représentants à l’Assemblée nationale s’érigent en fossoyeurs des droits de leurs électeurs… La réforme […]
Pages
précédant
  
1    2    3    4    5    6    7    8    9    10    11    12    13    14    
  
suivant